Publié par : oliviertredan | J mars 2006

A propos des blogs de quartier

Pointblog nous apprend l’hebdomadaire Zurban Paris a interrogé un sociolologue, Laurent Tessier, sur les blogs de quartier. Légitimement, il répond en parlant des prescriptions d’usage du blog. « Le blog est précisément un outil internet qui est conçu pour permettre la constitution d’une communauté « virtuelle » affranchie des contraintes territoriales. » Il s’agit d’un des mythes fondateurs de l’Internet, où l’Internet servirait à échanger avec des étrangers. Internet permet de créer de nouveaux liens sociaux, de créer des rapports intimes entre des inconnus ; le tout en oubliant soigneusement le fait que les échanges ont lieu le plus souvent avec notre entourage immédiat.

Simplement, n’oublions pas que le blog n’est qu’un support de publication (et non un outil), largement utiliser pour gérer, via les réseaux, une sociabilité qui s’est construire dans le cadre de relation de face-à-face. C’est un élément qui explique, en partie, le succès du blog chez les adolescents. Il parait tout à fait normal que le blog soit utilisé à l’échelle d’un quartier, ce support permettrait de mettre à distance les expériences et le vécu des habitants. Le blog aurait une fonction de miroir de la vie locale, en supposant une généralisation de l’usage de l’Internet à cette échelle. Une vision présomptueuse est celle qui consiste à voir dans la publication en ligne l’impérieuse nécessité de toucher un public le plus large possible. Internet serait un espace d’expression ouvert, où les identités traditionnelles n’ont plus pour raison d’être. C’est très normatif.

Autre problème posé par cet interview est le recours à un sociologue, dont la parole est forcément d’or. Un détour par la page de Laurent Téssier permet de voir qu’il est sépcialisé dans la sociologie de la connaissance (une thèse réalisé sur le rapport entre cinéma et la guerre du Vietnam). D’autres le sont dans la sociologie des usages du blog. Le travail du journaliste aurait sans doute été plus pertinent s’il avait trouvé le bon interlocuteur.

Publicités

Responses

  1. Tu aurais du trackbacker Pointblog parce que tu dis est plus intéressant que la citation extraite effectivement.

    La mise à distance n’est pas évidente, car dans la vie locale, il y a rarement consensus, au contraire. Le blog, en figeant certaines opinions, certains propos, certaines pensées génère plutôt du conflit que du consensus me semble-t-il. En tout cas, la réponse n’est si simple.

  2. Je ne suis pas sûr que la finalité du blog (ou journal) de quartier soit de créer du consensus, au contraire. A mon avis, le simple fait de parler du quartier permet déjà de le symboliser, de lui donner une matérialité. L’enjeu est là : faire en sorte que les habitants se reconnaissent dans le quartier, espace de vie intermédiaire entre la sphère privée et la ville, même s’ils ne sont pas d’accord avec le regard que l’auteur a pu y porter.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :