Publié par : oliviertredan | J janvier 2008

Les blogs dans les campagnes municipales (à Bréhat aussi)

Une des toutes premières communications scientifiques sur le phénomène des blogs avaient pour objet une interrogation sur la place des blogs dans la sphère publique locale :

« La création de carnets ‘locaux’ reste un phénomène minoritaire et encore récent car, dans le milieu francophone […]. Le rapport au territoire local étant plus net du côté des carnets‘locaux’, ces derniers permettent de poser plusieurs hypothèses :

  • la participation aux débats, à l’espace public ; […]
  • la redéfinition des frontières entre espace public et espace privé ; […]
  • le rapport aux médias locaux. Certains carnetiers qui diffusent de l’information dite d’actualité entendent publier des informations hors des contraintes des organisations médiatiques, voire diffuser des informations alternatives à celles publiées par les médias traditionnels. […]
  • le rapport aux institutions publiques. Certains carnets sont développés par des institutions universitaires, politiques, publiques. Ils leur permettent de diffuser des informations, d’échanger avec les membres, les internautes, etc. […]

Pourtant, la présence de ces carnets pourrait éventuellement transformer le rapport que l’internaute ‘local’ entretient avec les actions et les décisions développées dans son entourage géographique. Ces carnets d’opinion, d’information pratique, de débats mettent à l’avant-scène des acteurs locaux qui ne sont plus simples utilisateurs, mais bien acteurs de la diffusion d’information. La participation des internautes peut enrichir le débat et infléchir ou compléter les articles ou les brèves diffusés par les carnetiers. Mais l’idée d’une envolée vers la démocratie participative reste encore complètement illusoire. Le phénomène des carnets innove par sa structuration, ses modalités de diffusion d’information et la possibilité dedialoguer, mais il reste encore un épiphénomène au regard de l’expression d’une citoyenneté collective. »

Depuis l’écriture de cette communication en 2003, la physionomie du phénomène a considérablement évolué. Les blogs sont omniprésents : de la cour de récré aux éditorialistes, en passant par la communication politique locale. D’ailleurs, il n’est pas inutile de rappeler qu’un des pionniers du blog local, Christophe Grébert est aujourd’hui tête de liste à Puteaux, Puteaux Ensemble.

A l’aube du lancement de la campagne pour les municipales, à l’heure où les listes et les programmes se peaufinent, les blogs éclosent en servant de support de communication politique locale. Dans les Côtes d’Armor, un autre blogueur connu et reconnu, l’animateur de Blogonautes, se présente aux municipales, sur l’Ile de Bréhat. En blogueur qui se respecte, il anime celui de sa liste. Une dizaine de billets a été publiée, mais le blog est réellement rentré dans sa phase active depuis quelques jours : le 27 janvier, la campagne démarre. Le blog, pour le moment, alterne entre présentation des candidats et invitation à la participation des iliens (Votre avis sur…).

Edit :  je corrige mes bourdes orthographiques, qui alimentent des blogs en commentaires.

Publicités

Responses

  1. Merci Olivier pour avoir signalé notre blog de campagne !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :