Publié par : oliviertredan | J juin 2008

Je ne passe pas mon temps sur Youtube…

C’est du moins ce que je retire du clip de Weezer, Pork and Beans, groupe de Power Pop, qui rend hommage à leur manière aux stars anonymes de Youtube.

Weezer détourne le monde délirant de YouTube
(Le clip du) groupe de rock californien Weezer, (…) ravira les inconditionnels du site de partage vidéo YouTube. En effet, le clip s’avère un pantagruélique catalogue détourné de défis incongrus, gags et vidéos insolites et autres phénomènes devenus populaires via YouTube. Des expériences chimiques mélangeant Coca Light et Mentos, en passant par le « Leave Britney Alone » de Chris Crocker, l’Afro ninja maladroit, la chorégraphie Evolution of dance, les réponses de Miss Teen South Carolina 2007 et bien d’autres séquences à reconnaître. » (Le Monde, 28 mai 2008 )

Le précédent Radiohead
Ce que cherche, arrive à merveille, Weezer, c’est à toucher une partie de leur public, celle des internautes, certainement largement majoritaire. C’est ce même public que Radiohead avait cherché à toucher en proposant son dernier opus, en laissant la liberté à l’internaute de participer financièrement. Cette expérience nous rappelle la possibilité d’une désintermédiation, au sens d’un contournement des médiations traditionnelles de l’industrie du disque (de la Major aux petits revendeurs), au profit d’un face-à-face entre l’artiste et son public. C’est ce même mythe que l’on retrouve sur Myspace, qui constituerait une niche pour de futurs grands noms de la musique en développement. Le duo des the dø est un exemple emblématique.

Weezer, le monde de Youtube et les internautes
Mais plus que les expériences précédentes, c’est le partage de références communes qui marquent. Et pour Weezer, la capacité d’en faire un vecteur promotionnel. Le clip est en effet constitué de 22 références aux productions anonymes qui ont fait le tour de la planète, comme le « costaud » Numa Numa, un playback décalé devant une webcam, dont la vidéo a été consultée quelques 15 millions de fois.

Certes ces clins d’oeil font sourire les internautes qui ont consulté certaines de ces vidéos. Mais il surfent aussi sur une logique de reprise du clip, lui-même disponible sur Youtube, par des blogueurs pour s’assurer de sa diffusion. Pour certains, il s’agit alors d’un « hommage à la culture Youtube« . Toujours est-il que la vidéo devient une ressource pour la présentation de soi, en faisant découvrir à l’entourage ce clip.

Mais cela va plus loin lorsqu’on voit s’articuler une sociabilité qui s’alimente de ces référents culturels. La vidéo n’est plus seulement prise pour elle-même, pour cet hommage. Elle est discutée pour jauger la connaissance du monde de Youtube et de ses stars anonymes. Ces références communes sont un réservoir de connaissances partagées, du fait de la fréquentation répétée de Youtube.

« Voici un clip du groupe Weezer (chanson: Pork and Beans). Mais le plus important n’est pas là. Regardez la vidéo, et sachez que si vous comprenez moins de 85% des références incluses, alors vous n’êtes pas un geek. C’est définitif. Alors regardez, jugez, et faites votre propre auto-critique. »

Donc, je ne suis pas un geek. Et vous?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :