Publié par : oliviertredan | J mai 2009

Les géants du Net aux pieds d’argile

Alors que Jeff Jarvis vient de sortir un bouquin sur Google (What Would Google Do?), la question de la facture énergétique des géants du Net se pose, en premier lieu pour Google. S’il est difficile d’estimer le coût pour l’entreprise et pour l’environnement, « l’appétit croissant d’Internet en énergie représente désormais une menace majeure pour des sociétés comme Google et pourrait (…) mettre en danger l’ensemble du réseau, » souligne Lemonde.fr. Le problème a déjà été soulevé et Google a annoncé il y a quelques mois son intention de miser sur les énergies renouvelables.

Reste ce risque : devoir sacrifier des pans de l’histoire du Web à coût de débranchement de serveurs  pour faire des économies d’énergie face à des serveurs gloutons (« les bases de données américaines ont utilisé 61 milliards de kilowatts.heure en 2006. Ce qui suffirait à fournir le Royaume-Uni en électricité pendant deux mois« ). D’où l’importance d’Internet Archive.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :